1er juillet   
Et voilà, dans 177 jours, c’est Noël… Le basculement dans le second semestre signe le début de la fin de l’année pour celles et ceux qui ont, comme moi, renoncé à toute forme d’optimisme face à la folie grandissante du monde.  
Après avoir révoqué le droit à l’avortement, tenté de persécuter les homosexuels via une interdiction de la sodomie, la Cour suprême américaine a rendu aujourd’hui une décision contestant le pouvoir de l’Agence de protection de l’environnement (EPA) de réglementer les émissions de gaz à effet de serre. Les gens mis en place par Trump avant sa défaite font décidément des ravages dans tous les domaines. Nous parlons bien de la supposée plus grande démocratie du monde. Écœurement absolu.

30 juin   
Ce soir à minuit, fin de la présidence française de l’UE et de l’horloge parlante. Ça n’a bien sûr aucun rapport…

Journée anniversaire de la disparition de Simone Veil dont le nom est revenu en force dans l’actualité avec la calamiteuse révocation du droit à l’avortement par la Cour Suprême américaine le 24 juin. Rappeler inlassablement son combat pour cette essentielle liberté des femmes.

Début d’été décidément étrange. Temps glacial, alternance de bruine et de pluie fine. Ressortir la parka pour aller marcher dans la campagne silencieuse. Même les oiseaux se taisent.

Résister à l’inutile tentation de mêler mes commentaires aux milliers de tweets qui piaillent à propos des élections internes à l’Assemblée Nationale. Prendre acte et se taire. Comme les oiseaux cet après-midi.

29 juin   
Élection des vice-présidents (et présidentes) à l’Assemblée Nationale. Les insoumis crient au scandale car LREM aurait fait élire des députés RN. Le RN hurle de dépit car des voix de la majorité relative se serait portées sur LFI…    
La députée LFI Caroline Fiat élue avec 297 voix… 
Le député RN Sébastien Chenu élu avec 290 voix…
Se poser la question de l’origine des voix pour l’un sans se la poser pour l’autre n’a pas de sens. Enfin, me semble-t-il.

Relu aujourd’hui, pour la 4 ou 5 ème fois les Impromptus d’André Comte-Sponville. Ce petit livre dont le titre est emprunté à Schubert est d’une sagesse qui m’apaise, d’une mélancolie mesurée me qui réconforte lorsque j’ai tendance à trop céder à la mienne. Philosophie facile d’accès, sujets traités de manière plutôt littéraire, la vie, la mort, la musique, sans que l’on s’ennuie un seul instant.

28 juin    
Yaël Braun-Pivet devient la première femme présidente de l’Assemblée nationale. Au moins à ce titre, cette journée est historique.

Les députés PS ont renoncé à présenter la candidature de Valérie Rabault pour présider la Commission des Finances et Éric Coquerel sera le candidat de la Nupes. 
Un homme sans qualification en lieu et place d’une femme compétente  pour le poste.    
La routine.

Les russes bombardent un centre commercial rempli de civils. Crime de guerre, acte de terrorisme, même.    
La routine.

Je perds mes amis (et amies) ou simples bons contacts clermontois un à un. Résultat des éloignements géographiques et relationnels, de centres d’intérêt qui divergent, de contraintes personnelles de toutes sortes, de mon goût croissant pour la solitude… De la tristesse, bien sûr, mais c’est inéluctable.

26 juin   
À deux doigts de m’emporter sur les réseaux sociaux en lisant les propos de la chanteuse Camélia Jordana dont je ne connais rien du travail, mais qui est apparemment capable de défendre des thèses scandaleuses voire débiles.  
Elle se dit offusquée par le titre « L’aigle noir » de Barbara qui serait discriminatoire, racialiste, et porterait atteinte à toute une communauté. Chef-d’œuvre de bêtise, sommet du wokisme et d’un de ses avatars, la cancel culture.   
J’ai renoncé à me prononcer sur les réseaux sociaux qui n’aiment rien moins que la provocation et l’absence de nuance. Ne pas contribuer sans le vouloir à la promotion de la connerie, donc se taire… 

À propos de la révocation du droit à l’avortement par la Cour Suprême américaine, Donald Trump explique aujourd’hui qu’il s’agit de « la volonté de Dieu »… On ne peut que se féliciter,  de vivre dans un pays où la laïcité empêche (pour le moment ?) ce type de décision, et reste l’arme principale de la lutte pour le droit des femmes. Face à Trump, voici Spinoza : « la volonté de Dieu, cet asile de l’ignorance ».

24 juin    
Jour de honte pour les Etats-Unis dont la Cour Suprême révoque le droit à l’avortement et autorise de fait chaque État à prononcer l’interdiction.  
Le Missouri s’honore d’ailleurs à être le premier à le faire.    
La droite religieuse américaine et son lobbying forcené ont gagné.  
Aucun état n’est à l’abri de ce type d’abominable régression.
Garder à l’esprit ces mots de Simone de Beauvoir : « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».

23 juin   
L’Europe fait aujourd’hui une éclatante démonstration de son incontournable et grandissante nécessité.    
Un plan européen d’urgence sanitaire est adopté, tirant les leçons de la pandémie, et l’Ukraine accède officiellement  au rang de candidate à l’entrée dans l’UE.    
Quand quelques élus de premier plan ont fait des scores importants aux dernières élections alors qu’ils (et elles) ne rêvent que d’en sortir, c’est une journée réconfortante !

21 juin    
Hier soir j’ai entendu tourner un hélicoptère de la protection civile.    
Explication ce matin : dans les HLM du village, une gamine de 15 ans s’est jetée du 4ème étage car sa mère venait de lui refuser une sortie avec ses copains.   
Elle est dans un état très grave, et je n’ose imaginer la détresse de la maman.   
De la difficulté, parfois terrible, d’être parent…

20 juin   
Sonné par les résultats des législatives. Après d’autres pays réputés démocratiques, la France se laisse séduire par les populistes de droite et de gauche qui font une entrée fracassante à l’Assemblée Nationale. Le pays ne sera donc gouvernable que par le biais de compromis. Un immobilisme mortifère se profile donc. Désespérant.  
Je me suis senti obliger de rédiger un court article sur le sujet. Je n’en suis pas satisfait mais il est là : https://monoeil.blog/le-triomphe-des-populismes-en-france-aussi/

18 juin    
Date historique, évidemment.
Je fais partie de ceux qui étaient lycéens en mai 68, pas vraiment gaulliste donc. De Gaulle et la chienlit, son manque de lucidité à ce moment-là, face à l’évolution des aspirations de la société. Nous étions sortis de l’après-guerre, et sans doute pas lui.   
Mais tout de même, alors que Pétain s’apprêtait à capituler, De Gaulle, avec son appel, a changé le cours de l’Histoire. L’honneur, le bon sens, l’intérêt supérieur de la Patrie… Au moins pour ça, reconnaissance éternelle.
D’ailleurs, aujourd’hui, les politiques de tous bords se disent où se sont dits gaullistes à un moment ou un autre. Comique.

17 juin    
Jean-Louis Trintignant est mort aujourd’hui.
Talent prodigieux, voix unique, sans esbroufe…
Chabadabada.

16 juin   
Partout ce matin la photo de Macron, Draghi et Scholz dans un train pour Kiev. Et ce commentaire d’un macroniste sur Twitter : cette photo va rentrer dans l’Histoire. Non, elle rentrera dans l’Histoire seulement si ce déplacement s’avère décisif dans la résolution du conflit.

Lu cette phrase de Philippe Sollers : « la peine de mort reste un test fondamental pour savoir qui est qui ». Exact.

15 juin     
Première journée de grosse chaleur. J’aime ça, pourtant il nous faut de l’eau, vite…

Ce matin très tôt à Clermont-Ferrand, 20 voitures incendiées, apparemment suite à l’interpellation d’un délinquant quelques heures plus tôt. La routine, quoi.

13 juin
Sorte de lassitude qui s’installe au lendemain du premier tour des législatives. L’addition des abstentionnistes et des votes extrêmes (droite et gauche) dépasse les 75% des inscrits. Ce pays semble de plus en plus ingouvernable, et les populistes de tous bords jettent beaucoup d’huile sur le feu qui gagne la démocratie.  
Vu un sujet de La Montagne qui parle d’abstentionnistes se disant écœurés par le personnel politique, mais sans expliquer pourquoi. Le désintérêt de chacun est coupable. Lire le bouquin de Chloé Morin « On a les Politiques qu’on mérite ».      
Seule bonne nouvelle de cette journée, l’élimination de Zemmour qui avait pourtant choisi une circonscription avec une forte densité de racistes, xénophobes et autres attachés à l’extrême droite.

10 juin
Nous sommes faits d’histoire, la grande, et de nos petites histoires bien à nous. Nos opinions en découlent, mais qui choisit réellement les siennes ? Dans quelle mesure les déterminismes sociaux auxquels nous n’avons pu échapper façonnent notre psychisme, donc nos idées, nos convictions, notre manière d’évoluer dans la société, dans le monde, notre conscience politique (expression un peu vaniteuse) ?

Bref, ce week-end, il va falloir voter à nouveau, à nouveau contre et non pas pour, hélas, contre ce non-candidat autoproclamé premier ministre, vieil autocrate qui devrait être poursuivi pour abus de faiblesse sur l’ensemble de la gauche et des écologistes.

9 juin   
Nouvelles hésitations au sujet de la nécessité de conserver le blog BougnAttitude.fr   
Publié aujourd’hui un article consacré à l’art dans MonOeil  et copié sur BougnAttitude dans lequel il n’a pas forcément sa place. 
Installation de la page Le Fracas de mon monde dans les widgets de MonOeil, pour voir…

27 mai   
L’impression d’étouffer sous le flot d’informations, la multitude de canaux et de sujets de préoccupation ou d’inquiétude. La période électorale n’arrange pas les choses, mais tout de même, la guerre en Europe, le populisme et les intégrismes – religieux mais pas seulement – qui progressent partout dans le monde, les catastrophes climatiques qui s’accumulent et d’autres qui s’annoncent, la folie des hommes qui ne faiblit pas… Envie de réagir à tout, sur Twitter notamment, mais le sentiment d’impuissance domine. La saturation, aussi… Décidément, cette citation de Werber se vérifie chaque jour un peu plus : les optimistes sont des gens mal informés. 

25 mai   
L’horreur absolue, une fois de plus, au Texas. 21 morts dans une école, dont 19 très jeunes enfants. Comme dirait Trump, c’est le fait d’un déséquilibré, rien à voir, donc, avec la règlementation des ventes d’armes aux Etats-Unis. Biden est venu verser sa larme, comme avant lui Obama, Bush, Clinton… en attendant la prochaine tuerie.

Notre société est décidément bien malade.    
On apprend aujourd’hui que le parquet de Paris ne donne pas suite au signalement reçu dans l’affaire Abad, « faute d’éléments permettant d’identifier la victime »! Il y aurait donc une dénonciation anonyme, transmise par le très suspect Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Très suspect car création, entre autres, d’Alice Coffin, Caroline de Haas, de la moins connue Mathilde Viot mais ex-assistante parlementaire des députés Ruffin et Obono, actuellement conseillère du groupe LFI à l’Assemblée Nationale.    
Ce dossier contient donc une plainte classée sans suite à deux reprises (2012 et 2017), et un signalement anonyme transmis par une association politisée d’extrême gauche.  
On marche sur la tête…

22 mai
Lu aujourd’hui L’Atelier noir d’Annie Ernaux. Et cette phase incroyable qui exprime tellement bien cette conviction que je traîne depuis des années : « j’écris, mais je ne sais pas écrire ».  
La différence entre Annie Ernaux et moi ? Elle sait écrire, elle, merveilleusement.

20 mai
L’info du jour est évidemment la composition du gouvernement. La non-info est la réaction de l’opposition, ou plutôt les réactions qui étaient, pour la plupart, prêtes depuis des semaines, comme toujours dans ce genre de situation.
Je prends pour un signal positif le fait que l’extrême droite inonde les médias de commentaires rageux à propos de la nomination de Pap N’Diaye au poste de Ministre de l’Éducation Nationale. Je le connais mal mais leur colère suffit presque à me le rendre sympathique. J’espère qu’il sera à la hauteur de la tâche monumentale qui l’attend.   
Je ne m’attendais pas à la disparition de Julien Denormandie que je pensais très en cour dans la macronie, et satisfait de la promotion d’Amélie de Montchalin à la Transition Écologique. Au fait, Barbara Pompili aussi a disparu…

19 mai 
Le temps passe, il fuit, même, sans cesse. Aller vers l’essentiel sans se laisser envahir par le désespérant fracas du monde. Douloureuse difficulté à définir cet « essentiel », à construire une sorte de feuille de route pour, peut-être, la prochaine décennie…

18 mai
Sorti hier. Comme souvent, trop mangé, trop bu. Et comme toujours le lendemain, le désir de coupure d’avec le monde. 

15 mai 
Nouvelle tuerie aux USA, cette fois-ci à Buffalo, dans l’Etat de New-York. Le fait d’un jeune homme de 18 ans qui cite explicitement la théorie du « grand remplacement » chère, entre autres, à Zemmour. Terrorisme racialiste, suprémaciste qui s’internationalise. Époque décidément effrayante.  
Mon fils est actuellement en mission à Rochester, tout près de Buffalo…

13 mai
Images insoutenables des funérailles de la journaliste Shireen Abu Aqleh devant l’hôpital français de Jérusalem, chargées par la police israélienne. Coups de matraque sur les porteurs du cercueil qui finit par tomber. Ignoble.

12 mai
Impression permanente d’être une sorte de déclassé des réseaux sociaux. Visiblement, mon incapacité chronique à créer une audience digne de ce nom perdure. 
La superbe indifférence face au résultat de mes posts s’impose donc, au moins d’un point de vue sanitaire…

8 mai     
En arrivant au pouvoir, les talibans ont promis des libertés nouvelles pour les femmes. En réalité, ils privent les jeunes filles d’éducation, enferment les femmes dans des prisons de tissu et leur interdisent l’accès à l’espace public. En 2022 et comme toujours, au nom de l’islam…

6 mai   
Relu L’amour la solitude d’André Comte-Sponville. J’aime sa façon d’aborder ce qu’il appelle « la vérité de la vie sociale ». Pour l’anecdote, quelques lignes évoquent la liberté politique et l’existence d’esprits soumis dans les démocraties. Livre publié en 2000, bien avant l’existence, donc, de ceux qui se font appeler insoumis… 

5 mai
Depuis quelques jours, je me sens particulièrement atone. Inquiet en raison de la situation politique en France et, hélas, un peu partout dans le monde… De l’Ukraine aux Etats-Unis où l’IVG est menacée par la Cour Suprême majoritairement trumpiste. J’ai rédigé un article « Quand les digues sautent » dans l’espoir d’en tirer un certain soulagement. 

Vu hier soir Annie Ernaux dans la Grande Librairie. Écrivaine décidément singulière. Je vais relire Les années et me procurer L’atelier noir.

29 avril
Réflexion aujourd’hui autour de l’arrêt définitif de mon site BougnAttitude.fr qui est très orienté politique et qui reste à peu près inaudible. Et le débat politique me désespère. Le pays me donne l’impression de s’abandonner aux populistes des extrêmes droite et gauche. Et d’accepter des comportements factieux. Tout ça me paraît très dangereux mais je me sens plus accablé que combatif…

J’apprends aujourd’hui que c’est le 29 avril 1945 que les françaises ont voté pour la première fois lors d’élections municipales. Résultat d’un combat de plusieurs années menée par quelques intellectuelles, Louise Weiss en tête.

28 avril
Twitter est inondé d’avis tous plus catégoriques les uns que les autres au sujet de son rachat par Elon Musk et de la volonté de celui-ci d’en faire un espace de liberté absolue d’expression. Comme toujours sur ce réseau, la nuance est absente et les coups pleuvent entre les partisans de la liberté sans réserve et ceux qui pensent que les réseaux sociaux attisent la violence, favorisent le complotiste, la diffusion de fake news et de fait, exigent beaucoup de régulation.    
Comme souvent, les deux camps détiennent une part de vérité. Je suis pour ma part favorable à la liberté totale, mais accompagnée de l’obligation d’assumer la responsabilité de ses propos, donc de la suppression de l’anonymat. C’est en cohérence avec ce point de vue que sur les pages Facebook et Twitter de MonOeil, une publication dévoilant mon identité est épinglée.

26 avril
L’élection est passée.    
Depuis hier, les élus France Insoumise arpentent les médias pour réciter, tels des perroquets, les éléments de langage définis par la nomenclature insoumise. Je ne comprends pas que d’autres politiques ou les journalistes, à la ritournelle « Macron est le plus mal élu des Présidents », ne les renvoient pas à leurs propres résultats.  
Leur affirmation, d’ailleurs inexacte, repose sur le pourcentage non pas des suffrages exprimés, mais des inscrits. Le dernier résultat de Macron est bien de 38,5% des inscrits, mais aux dernières législatives, celui de Melenchon était de 19,9%, celui de Quatennens de 17,9%, Autain 17,5%, Coquerel 15,5% etc…    
Macron a été élu 2 fois, Mélenchon battu 3 et semble ne pas s’y résoudre.    
Ce type m’emmerde.

D’abord, il y a eu le soulagement.    
Il y a eu ensuite l’exaspération devant le score du Rassemblement National.   
Aujourd’hui c’est un véritable vertige face l’ampleur de la tâche qui attend le Président réélu : trouver les clés pour ne rien lâcher en terme de croissance tout en poursuivant la nécessaire décarbonation de l’industrie, des transports, des logements… et réconcilier les français autour d’un projet politique pour éviter les crises et casser la progression des extrêmes. En aura-t-il les moyens ?

25 avril
Soulagement hier soir avec un score de Macron un peu plus confortable qu’annoncé. Il y avait de la joie au Champ de Mars, mais pas de liesse. Le plus difficile est à venir. Un peu déçu par son discours qui n’était pas vraiment plat comme j’ai pu le lire, mais ponctué de quelques platitudes et/ou de formules éculées du type « nul ne restera au bord du chemin ». Sentiment étrange. Vague inquiétude même, car je m’attendais à un vrai souffle qui n’est pas arrivé.

21 avril
Beaucoup de discussions aujourd’hui sur les réseaux à propos de l’arrogance supposée de Macron au cours du débat d’hier soir. Colère de ceux qui demandent à ce que l’on ne confonde pas compétence (face à l’impréparation de Le Pen) et arrogance. J’ai publié ce matin un petit billet intitulé « Un surdoué condescendant et une besogneuse sinistre ». Macron a été brillant ET arrogant, dans ses postures, regards et autres doigts tendus (https://bougnattitude.fr/le-surdoue-condescendant-et-la-besogneuse-sinistre/).  
C’est ce que j’appelle l’exaspérant syndrome du premier de la classe.  
Il devrait être élu. Je croise les doigts. 

20 avril
Hyper tendu à trois heures du débat d’entre deux tours, stressé, persuadé que contrairement aux dires des sondeurs, rien n’est joué. Il faut que Macron soit bon ce soir. Très bon, même. C’est tellement important…

19 avril
Visite à mon frère au Puy-en-Velay, en hôpital psychiatrique sous contrainte, à ma demande.
Je ne souhaite ça à personne…

16 avril
Cette journée débute par une petite algarade sur mon profil perso Facebook. Un de mes « amis » puisque c’est ainsi que ce réseau les nomme, très énervé par mes posts anti-LePen m’invite à cesser ce type de publication. L’argument (!) utilisé étant qu’en qualité d’adulte, il sait ce qu’il a à faire. Et d’enfoncer ce vieux clou rouillé par un sublime « ras le bol des élections ».   
J’avais quitté ce profil Facebook il y a quelques jours. Vivement la fin de la campagne pour reprendre mes distances.    
À moins que le danger resurgisse pour les législatives…
À moins que le pire se produise le 24 avril…

14 avril
Vu cet après-midi un extrait d’une émission politique sur BFM, débat Barcella / Darmanin, désopilant !  
Médusé, Jordan Bardella découvre en direct que le programme de sa candidate prévoit une baisse massive du budget des forces de police (-2 milliards!). Darmanin lui précise que cela correspond à une réduction d’effectif de 35.000 policiers. Amateurisme du programme RN… Jouissif.

13 avril
Décès de Michel Bouquet. Monstre sacré du cinéma et, plus encore, du théâtre. Immense talent, présence, classe et une voix si particulière…

12 avril
Franchement exaspéré ce matin par l’hypocrisie récurrente de certains dirigeants politiques.
Les « pas une voix pour Le Pen » ne sont qu’une manière de se protéger de condamnations dans l’hypothèse du pire. Les responsables fidèles aux valeurs républicaines ont clairement affirmé leur intention de voter Macron, qu’ils ou elles soient de gauche (Hidalgo, Jospin, Jadot, Roussel et de nombreux élus socialistes) ou de droite (Pécresse, Bertrand, Sarkozy…).  
D’autres qui refusent de préconiser clairement le vote pour le sortant se positionnent hors du champ républicain. À croire que les Mélenchon, Ciotti, Wauquiez, Retailleau pour ne citer qu’eux, rêvent de voir le pays traverser cinq années de purgatoire, d’exclusion, de haine, de ruine économique, de mise au ban de la communauté internationale. 
Empêcher Le Pen d’être élue, c’est voter Macron, même sans enthousiasme, même, le cas échéant, avec beaucoup de regrets, mais ce n’est ni s’abstenir ni voter blanc.  
Le « pas une voix pour madame Le Pen » répété de manière grandiloquente quatre fois par Mélenchon ne résout rien, au contraire. Protéger la démocratie, c’est aujourd’hui déployer tous les efforts possibles pour faire en sorte que Le Pen ne soit pas élue. Donc, que Macron le soit. Que cela plaise ou non. 

10 avril
Devoir électoral accompli ce matin, évidemment…
Je lis que 35% des catholiques pratiquants votent pour l’extrême droite. Serait-ce en raison de leur propension à écouter des prédicateurs, à croire en leurs balivernes ? 

8 avril
Pris aujourd’hui la décision d’abandonner mon profil personnel sur Facebook. Compte tenu des modifications apportées par FB sur les pages professionnelles, dont celle de MonOeil, je vais pouvoir suivre uniquement des pages culturelles ou d’information.
Les profils privés ne m’intéressent décidément pas et en ayant toujours répugné à parler de moi sur ce réseau, je n’intéressais de fait à peu près personne. Donc page MonOeil sur Facebook, Instagram et Twitter. Profil perso sur FB conservé pour pouvoir garder la page MonOeil, mais je n’y mettrai plus les pieds.
Impression étrange de soulagement…

5 avril
Vivement qu’on en finisse avec les Présidentielles, ou au moins ce premier tour. Je n’ai pas le souvenir d’une campagne aussi pitoyable, où l’impréparation de certaines candidatures et le populisme ambiant soient d’un tel niveau. À moins que ma mémoire ne me trahisse…

Obsèques du frère d’un ami terrassé beaucoup trop jeune par une dégénérescence du système nerveux. Crématorium, cérémonie courte, sans avoir à subir les balivernes et injonctions (assis, debout…) d’un religieux. Frustré malgré tout de n’avoir pu offrir soutien et amitié autrement qu’en faisant acte de présence. Mais c’est la règle.

4 avril
Des lois anti-avortement sont prises dans plusieurs états américains. Le Texas va jusqu’à offrir 10.000 $ pour une dénonciation d’IVG.

Orban réélu confortablement en Hongrie. Il se déclare du coup adversaire de Zelenski et reçoit les félicitations de Le Pen.

Reportage sur France Info ce matin au sujet des intentions de vote. Essentiellement des gens qui se plaignent d’une perte de pouvoir d’achat dont le gouvernement serait responsable. Tous disent vouloir voter Le Pen, en s’excusant presque (elle a changé, non elle n’est plus d’extrême droite, l’extrême droite c’est Zemmour etc…) mais ils sont résolus. Le danger est réel.

2 avril
Gros meeting de Macron aujourd’hui, non retransmis par les médias en raison de l’obligation d’égalité de temps de parole. J’ai un peu de mal, dans ces conditions, à comprendre à quoi servent ces grand-messes qui réunissent des gens déjà attachés à la cause du candidat, déjà plus que convaincus. Sans diffusion nationale, l’intérêt électoral est dérisoire, et tout ça coûte un pognon de dingue…

L’ASM écrase Brive, et le point de bonus permet de croire encore un peu aux chances de qualification pour les phases finales. Match phénoménal de Moala…

29 mars
Peut-être un souffle d’optimisme en Ukraine, le ministère de La Défense russe annonçant réduire « radicalement » son activité militaire à Kiev et Tchernihiv… À confirmer, bien sûr.

Pendant ce temps, le gouverneur de Floride signe une loi interdisant d’évoquer l’homosexualité à l’école. #MondeMerveilleux

28 mars      
« Je sais le tremblement de l’être, l’hésitation à disparaître » a écrit Houellebecq dans son poème La possibilité d’une île (du même titre que le roman).    
Quelques mots magnifiques, plus ou moins obsessionnels, à intervalles réguliers.  
Disparaître, dans ce poème de Houellebecq, ne signifie pas se donner la mort, ce serait trop simple. D’ailleurs, Maupassant disait du suicide qu’il s’agit du sublime courage des vaincus, et je ne ne crois pas avoir ce courage.  
À défaut d’une île, disparaître c’est changer de vie, c’est rompre avec un passé dont le bilan semble chaque jour un peu plus fade, d’une vacuité définitivement irréparable.  
Est-ce une conséquence sournoise de cette période étrange rythmée par la pandémie, qui amènerait à dévaluer la qualité de sa vie sociale « d’avant », à juger sévèrement son passé familial et professionnel ? Ou le commencement d’une nouvelle année qui susciterait toujours plus d’interrogations que les précédentes ?   
L’hésitation, en tous cas, lorsqu’elle est tardive, est toujours douloureuse. Disparaître définitivement ou rompre avec son existence actuelle ? Il est des étapes qui, au fil du temps, deviennent inévitables, et notamment celle-ci : devoir un beau jour évaluer ce que peut être le reste de sa vie, identifier ses envies et ses renoncements, volontaires ou imposés, se fixer de nouveaux objectifs, déterminer un niveau de risque social et matériel acceptable…    
Toute réflexion prédictive est alors dominée, sans relâche, par un sentiment d’urgence absolue. C’est cette urgence qui est, me semble-t-il, à l’origine du « tremblement de l’être », de l’indécision dont il faut sortir, de la difficulté à envisager de manière positive un avenir à durée très indéterminée. 
À défaut de pouvoir revenir en arrière, trembler jusqu’à parvenir à donner du sens à ses dernières années. 
De la poésie, aussi, peut-être…

27 mars
800 policiers mobilisés aujourd’hui pour sécuriser le meeting de Zemmour au Trocadéro ! Comme au foot, lorsqu’une grande quantité d’abrutis est attendue, on assure… Mais qui paye ? Est-ce facturé au candidat ? S’agit-il de frais de campagne ?    
Les abrutis étaient bien au rendez-vous : des « Macron assassin » scandés de longues secondes par la foule sans que leur chef n’impose le silence. Ce type est décidément indigne de la fonction à laquelle il prétend.

26 mars
Joe Biden traite Poutine de « boucher » et affirme qu’il faut changer de régime en Russie. Discours cash, sans aucune diplomatie. Macron persiste à penser que pour garder quelques chances de faire cesser la boucherie, le dialogue doit perdurer. Il prend donc ses distances.

Parmi les « revendications » des gilets jaunes en ce samedi, le boycott de la Présidentielle !
Ce sont bien sûr les mêmes qui viendront manifester dans la rue au lendemain de l’élection parce que le résultat ne leur conviendra pas. Ces gens sont stupides.

À Toulon, l’ASM a encore perdu un match qui était pourtant à sa portée. L’accès aux phases finales plus que compromis dorénavant. Tristesse.

25 mars
Je me suis emporté hier soir dans un restaurant, face à son patron qui, une fois de plus, m’expliquait que Dieudonné le fait rigoler.    
Dieudonné, condamné à plusieurs reprises pour antisémitisme, l’ami de Ramadan et de Soral, son maître à penser ! Comment avoir envie de rire face à un tel salaud ? Il est des indulgences coupables, qui s’assoient sur toute considération d’ordre moral. Rire avec Dieudonné, c’est l’excuser d’être porteur d’une idéologie nauséabonde, c’est tolérer l’intolérable.    
Dieudonné ne me donne pas envie de rire, mais de vomir. Je le lui ai dit et suis parti, fâché, probablement pour longtemps. Marre de ces compromis indignes…

23 mars
Actualité marquée par l’intervention du Président Zelensky devant le Parlement français. Quelques références historiques, des appels répétés au soutien sous des formes multiples, appels aux valeurs européennes, du courage face à la tragédie, mais tout même, comment ne pas avoir peur pour lui et son peuple ?

Les talibans ont fermé les accès aux collèges et lycées à toutes les jeunes filles afghanes. Ces types qui à leur arrivée au pouvoir avaient mimé quelques signaux d’ouverture vers l’Occident montrent ce qu’ils sont réellement : dénués du moindre humanisme et évidement des adversaires farouches de l’universalisme.

22 mars
Grand messe annuelle du guide Michelin. Les étoilés auvergnats conservent leur statut.   
Particulièrement content pour l’ami Rodolphe Regnauld car le guide lui a laissé son étoile bien qu’il soit fermé depuis 9 mois et l’incendie qui a ravagé son restaurant. C’est un beau geste d’encouragement. Il espère toujours réouvrir en juillet…

21 mars
Pour Mélenchon, Mohamed Merah a été une invention du système politique juste avant les élections de 2012. Et nous devons nous attendre à un évènement gravissime dans les prochains jours. Ce type est malade.

La France Insoumise publie des photos de leur manif parisienne d’hier. Photos montrant la Place de la République bondée, les commentaires indiquant la présence de 100.000 personnes. Il s’agit de photos datant de 2018 sur lesquelles les arbres arborent de jolis feuillages printaniers alors qu’ils sont encore dénudés. Bidonnage et mensonges façon Mélenchon.    
Du côté de Pécresse, le leitmotiv devient « ne nous laissons pas voler l’élection ». Réthorique trumpienne.

Un Boeing s’écrase en Chine avec 132 personnes à bord. Accident inexpliqué aujourd’hui. Chute brutale et fantasmes qui se multiplient.

Et, toujours, l’Ukraine martyrisée par un abominable criminel…

20 mars
Baroud de la dernière chance pour Mélenchon qui espère encore atteindre le second tour de la présidentielle. Un cortège de quelques milliers de supporters à destination de la place de la République à Paris.    
L’attraction est un pantin à l’effigie de Macron affublé d’un gros nez crochu, que l’on « fait sauter ». Allusion grotesque. La 6ème République voulue par la France Insoumise sera-t-elle antisémite ?

19 mars
Le XV de France bat les anglais dans un stade en fusion, et remporte le Grand Chelem. Génération exceptionnelle qui fait plaisir à voir. Vivement la Coupe du Monde !

17 mars    
Il paraît qu’une vidéo datant de 1990 environ, dans laquelle on voit Valérie Pécresse dans un état avancé d’ébriété lors d’une soirée à l’ENA, est entrain de tourner sur les réseaux sociaux…    
Je ne voterai pas Pécresse, mais ce n’est pas parce qu’elle aurait pris une cuite sévère il y a 30 ans. Au contraire, ce genre d’anecdote prouverait qu’elle est bien un être humain normalement constitué.    
Que cela devienne un argument politique rapproche un peu plus la politique du mauvais théâtre de boulevard. Désolant.

Vu Macron durant 3 heures, exposant son programme et répondant aux questions de quelques dizaines de journalistes.    
Des gens de droite vont hurler au pillage d’une partie de leur programme et situer l’autre partie trop à gauche… Des gens de gauche vont expliquer que ce programme est de droite donc favorable aux riches sur le dos du peuple… Les 
gens d’extrême droite et d’extrême gauche vont patauger dans leur radicalité.    
La routine.

16 mars
Plan de résilience annoncé aujourd’hui pour soutenir les entreprises, les agriculteurs et les pêcheurs impactés par la guerre en Ukraine. Relance également de plans mis en place pour le Covid.    
La dette va poursuivre son envolée, mais comment faire autrement ? Les économies d’énergie doivent devenir la règle pour tous, une obligation civique en quelque sorte.

Les échanges à propos de la légitimité de Macron s’il est réélu sans débat de premier tour deviennent écœurants. Giscard, Mitterand, Chirac, Sarkozy, tous ont refusé de débattre avant le premier tour. Par principe, le Président sortant a été la cible de son opposition durant toute la durée du mandat, et l’actuel probablement plus que les autres. La critique dure depuis 5 ans. À quoi bon la poursuivre sur un plateau de télévision à 11 contre un avec quelques minutes de temps de parole accordées à chacun des candidats ? 165 minutes de critique pour 15 de droit de réponse ? Il y aura donc, comme pour ses prédécesseurs, un indispensable débat de second tour.    
En revanche, il faut que Macron détaille le plus possible son projet pour le prochain quinquennat afin qu’il puisse être comparé à celui de ses concurrents. Sans cela, oui, on pourrait parler de légitimité.    
Libération publie un manifeste qui lance le hashtag #pasdedebatpasdemandat qui suggère que Macron profiterait de la guerre en Ukraine pour bénéficier d’un second mandat par tacite reconduction, parlant même de « dernier degré d’hypocrisie opportuniste ».    
Il semblerait que François Ruffin en soit le principal instigateur, inventant à l’occasion le hashtag #onvalechercher façon Trump au Capitole.    
Ce manifeste est signé, entre autres, par Annie Ernaux (dont j’ai tant aimé quelques uns de ses livres, quelle déception !), Caroline de Haas (sans surprise), Adèle Haenel (normal) et quelques autres. 
Pitoyable.

15 mars
Comme hier et très sûrement demain, et pour longtemps encore, nos journées sont écrasées par la guerre que mène Poutine.
Michelin stoppe ses activités en Russie.
J’apprends ce soir qu’une cinquantaine d’ukrainiens sont hébergés dans un centre d’accueil à Clermont-Fd. C’est un bon début…
Emmanuel Macron propose l’asile à la journaliste russe Marina Ovsiannikova, arrêtée mardi après avoir brandi une pancarte dénonçant l’invasion de l’Ukraine lors d’un journal télévisé hier. Même et surtout si elle va irriter Poutine, c’est une excellente idée. Cette journaliste a pris des risques considérables et aura contribué de manière héroïque à ruiner la désinformation imposée aux médias russes.    
Encore deux journalistes tués en Ukraine, un américain de Fox News, une ukrainienne qui l’accompagnait, et bien sûr des dizaines de civils…

Victime aujourd’hui du piratage de mon profil personnel Facebook.    
La moitié environ de mes « amis » sur ce réseau ont reçu un message stupide les invitant bien sûr à ouvrir un lien qui les aurait entraînés dans la même galère. Quelques uns des destinaires m’ayant immédiatement exclu, Messenger a refusé les envois groupés de mots d’excuse. J’ai donc passé la matinée à les adresser un par un…    
L’avantage de cette ânerie est qu’elle a généré quelques échanges avec de vrais amis !    
Mot de passe changé. L’incident semble clôt. À suivre…

14 mars
En mars 2020, Emmanuel Macron, à propos de la pandémie qui gagnait le monde tout entier, annonçait l’état de guerre contre le virus.    
En ce 14 mars 2022, nous sommes autorisés à retirer nos masques. Pourtant, dans plusieurs régions du monde, des signaux nous arrivent, donnant à penser que cette guerre n’est pas terminée, et que l’approche des élections l’a peut-être emporté sur les considérations sanitaires.    
Il n’empêche qu’il y a deux ans, le mot « guerre » dans la bouche du Président justifiait la prise de mesures forcément liberticides, et qu’une partie de la population s’en est offusquée. Une opposition manipulée par quelques personnages politiques qui s’autoproclament responsables est allée jusqu’à parler de dictature. Durant deux ans, nous avons lutté contre un virus qui, en mutant régulièrement, a prolongé le combat.    
Mais la guerre, la vraie, s’est installée à l’est de l’Europe.     
La dictature, la vraie, est bien visible tout près de chez nous.    
Décidément, les mots ont sens. Certains seraient bien inspirés d’y réfléchir.

13 mars    
Questionnement aujourd’hui quant à mon utilisation des réseaux sociaux.    
Je me souviens d’une interview de Samuel Laurent dans La Montagne il y a quelques mois qui considérait que « Twitter est un réservoir à thématiques débiles ». En réalité, les thématiques, même quand elles ne sont pas débiles, déclenchent la plupart du temps des torrents de propos qui le sont, débiles et/ou violents. De la part de particuliers stupides et souvent anonymes qu’il faut éviter à tout prix, mais aussi de politiques, de journalistes, de personnalités de divers horizons qui rivalisent de bêtise.    
Proposer des bribes de débat sur la bases d’arguments rationnels ne fonctionne pas. En réalité les réseaux sociaux confortent chacun dans ses convictions et le système s’auto-alimente. Quand les convictions relèvent de la croyance, les tentatives de débat sont vaines.
Sur Facebook, le problème est sensiblement différent. Suivre des « amis Facebook » qui pour la plupart ne sont que des contacts, est inintéressant. Les épisodes de la vie quotidienne du quidam lambda sont en effet, à quelques exceptions près, d’une banalité qui ne concerne que leur auteur. On peut, pour ne froisser personne, se désabonner de ses « amis » sans les supprimer, mais j’ai cru comprendre que si l’on abuse de cette méthode, on voit ses propres publications pénalisées par les algorithmes du réseau.  
Les miennes qui déjà n’intéressent pas grand monde puisque je n’y parle pas de ma vie privée, pourraient ainsi finir aux oubliettes…
En résumé, s’agit-il de vouloir publier sur les réseaux des choses qui tiennent à cœur sans intéresser personne, ou, comme le disait Samuel Laurent, préférer des succès d’audience en choisissant un créneau porteur ? J’ai, pour le moment, choisi la première option.

03/01/2021    
Cette ‘Une’ du JDD me laisse pantois.
Dans l’article, Macron explique que l’on maquille l’incapacité de vacciner rapidement par une lenteur volontaire. Et il exige une accélération sans délai. Peut-être les jours d’Olivier Véran à la tête du ministère de la santé sont-ils comptés…  
Mais tout de même, lui qui avait été élu sur un projet qui devait libérer des carcans bureaucratiques, sur la réactivité de l’Etat, pour le coup c’est raté. Et il invente un nouveau ‘comité citoyen’ du suivi de la vaccination. Un bidule dont on peut raisonnablement douter de l’efficacité. 
J’ai un peu l’impression que l’on perd du temps à essayer de convaincre des gens qui ne veulent pas du vaccin. Pourquoi ne pas vacciner en priorité les volontaires, en respectant bien sûr la chronologie établie : Ehpad, personnels soignants, + de 75 ans, de 65, etc…?
Nous n’avons pas été les plus mauvais dans la gestion de la deuxième vague, la situation chez nos voisins européens le prouve. Mais, pour ce qui est de la vaccination, nous sommes la risée du monde. 
Et quand le Président de la République se répand dans la presse comme un vulgaire opposant, au lieu de faire le ménage, moi, ça me rend perplexe… 

24/12/2020    
Ivry Gitlis est mort aujourd’hui, à 98 ans…
Il était l’un des plus grands violonistes virtuoses, au style reconnaissable entre tous, style que Renaud Capuçon lui-même qualifie d’incandescent.
C’est une légende qui a traversé le XXème siècle en touchant à tous les répertoires et tous les registres qui disparait…

Le réveillon de Noël se passait traditionnellement chez mon frère depuis des années. Sa maladie l’a éloigné et ce n’est plus possible. Cette année, ce sera donc à la maison, avec mon fils, ma fille et leur maman. Ravi malgré tout de terminer l’année avec eux que j’ai très peu vus depuis février. Mais le bonheur sera loin d’être total…
Enfin, nous serons seulement quatre, c’est Castex qui va être content. 

20/12/2020   
J’apprends aujourd’hui qu’hier avait lieu une nième élection dite de « Miss France ». Il était temps !
Qu’à l’heure de MeeToo ce genre de concours perdure est déjà scandaleux. Cet étalonnage des personnes basé sur des critères exclusivement physiques est une insulte faite aux femmes et plus largement au genre humain. (Il paraît que la même chose existe pour les hommes mais ça n’intéresse personne, ce qui, par parenthèse, permet aussi de situer le débat). Cette élection ne fait qu’établir un classement digne d’une foire aux veaux.
Mais si j’ai eu l’information de sa tenue hier soir, c’est pour des raisons pires encore que l’existence même du concours. Apparemment, la représentante de la Provence a été victime d’attaques antisémites particulièrement odieuses sur les réseaux sociaux. Odieuses, elles le sont de toutes façons, et massives, pour la plupart émanant de comptes anonymes. Il va peut-être enfin falloir se résoudre à se poser la question de la liberté de parole si elle n’est pas associée à l’obligation de l’assumer… Il semblerait que des plaintes ont été déposées. Il ne reste plus qu’à espérer qu’elles aboutissent.
Je ne sais pas qui a été élue « Miss France » et ça m’est égal. Mais cette jeune femme de Provence mérite de toutes façons respect et soutien face à tant de haine et de connerie.
Le coronavirus a muté en Grande Bretagne et serait plus contagieux. La Belgique, les Pays-Bas et l’Italie ferment leur frontières avec le Royaume-Uni. La France convoque un conseil de défense sanitaire… et suspend toute circulation de personnes et de marchandises. La 3ème vague se précise.
#EncoreUneBelleJournée

17/12/2020   
Macron testé positif au Covid19 ce matin, Jean Castex et Richard Ferrand cas contact. Trois des principaux personnages de l’Etat mis sous bulle pour une semaine. Toute la journée, sur les réseaux sociaux, des commentaires médiocres et, comme le dit ce matin Florence Chédotal dans son édito (La Montagne), « des joies mauvaises ». Bêtise chronique, y compris dans une partie de la classe politique, incapable de décence.

16/12/2020   
Caroline Cellier est morte aujourd’hui. Je suis étonné par la rapidité avec laquelle les médias ont traité l’information. Et triste, car j’aimais beaucoup l’actrice, et la femme, sa classe, et la mélancolie qui affleurait très souvent dans son regard…

Fin aujourd’hui aussi, pour moi en tous cas, de l’aventure d’une entreprise dans laquelle j’ai accepté il y a trois ans de prendre une participation symbolique, et d’y rendre quelques services, via mon carnet d’adresses notamment. Ça se termine mal. Entêtement, légèreté, désinvolture et finalement terrible gabegie. Pour certains, « the show must go on ». Tristesse, encore.
#EncoreUneBelleJournée

15/12/2020   
Emmanuel Macron va soumettre au référendum l’inscription de la lutte pour le climat dans la Constitution. A peine annoncée (hier soir), les politiciens dits écologistes disent déjà tout le mal qu’ils pensent de cette initiative. Les limites entre la posture politicienne et l’engagement sincère devraient enfin être clairement lisibles. Des masques vont tomber mais on peut craindre que la campagne pour ou contre l’objet du référendum ne devienne une campagne anti-Macron et dénaturer totalement le projet… 

Mon frère va mal. Je suis impuissant face à cette situation, et désemparé…

14/12/2020  
Hier, l’Allemagne décrétait un confinement partiel jusqu’au 10 janvier, écoles et commerces non essentiels fermés.
Aujourd’hui, les Pays-Bas font la même chose pour 5 semaines.
Des chiffres très mauvais, et, sans doute, la peur des fêtes de fin d’année…
Finalement, la France ne serait-elle pas trop laxiste ?

Le tirage au sort pour la coupe du Monde de Rugby 2023 qui aura lieu en France nous a attribué deux adversaires de poule aujourd’hui : l’Italie et… la Nouvelle-Zélande. En 2011, la France a failli battre les All Blacks à Auckland. Espérons qu’en 2023, ils diront qu’ils ont failli battre la France à Paris…

08/12/2020   
Sissi Imperator en visite officielle.
Grandeur et misère de la réalpolitique. L’Egypte est un partenaire stratégique de la France pour au moins deux raisons : lutte antiterroriste, et commerce , notamment d’armes, contribuant largement à notre économie, à nos emplois. Seulement voilà, Sissi est un dictateur qui maintient en prison 60000 détenus pour délit d’opinion dans des conditions épouvantables, qui pratique la torture, qui nie le droit des femmes et des LGBT. Un type à priori infréquentable, qui se permet, sur le perron de l’Elysée, de venir nous expliquer que « les valeurs religieuses doivent avoir la suprématie sur les valeurs humaines »… Alors bien sûr, Emmanuel Macron a aussitôt répondu que « la valeur de l’homme est supérieure à tout ».
Mais il a dit également avoir fait part de ses critiques pour le non respect des droits de l’homme sans toutefois conditionner la coopération avec l’Egypte à ce qui reste un problème majeur.
C’est ça la réalpolitique : parvenir à ne pas faire un casus belli d’un comportement criminel, et supporter des leçons sur la prétendue loi de Dieu, pour protéger des intérêts diplomatico-économiques.
J’ai bien fait de ne pas faire de politique. J’en aurai été incapable.

Il se vérifie que la cote grimpe avec le silence et le retrait. Hulot et Philippe largement en tête de sondage d’opinion IFOP.
Hulot ! Quelqu’un peut-il  me dire ce qu’a fait ou dit, Hulot ces derniers mois ?
Je suis d’ailleurs très étonné que Chirac ou Giscard ne figurent pas dans les 10 premiers. Inactif ou mort, donc ne rien faire pour être aimé ou apprécié.
Ainsi va l’opinion des français…

07/12/2020   
Aujourd’hui le gouvernement fait part de ses craintes de ne pas atteindre les objectifs fixés pour le 15 décembre, en nombre de nouveaux cas…
Après le désastre du Thanksgiving au Canada puis aux Etats-Unis, il y a beaucoup d’inquiétude à propos du relâchement prévisible durant les fêtes. Faut-il sacrifier les réveillons pour éviter la troisième vague et permettre enfin la réouverture des restaurants et des bars ? Ou prendre le risque de devoir revivre un confinement en février ou mars ? Les italiens ont déjà tranché avec l’interdiction des festivités…

Vu passer le tweet d’un prof de français d’une classe de 5ème.
Il a demandé à ses élèves de conjuguer les verbes être et avoir au présent, à l’imparfait et au futur. 5 élèves sur 27 ont réussi, la plupart des autres n’ayant aucune idée de ce qui leur a été demandé. Des enfants qui sont au niveau CP + 6.
Le niveau monte…

Rien à voir avec le sujet précédent, quoique (!) mais Pascal Praud (CNews) et Guillaume Meurice (France Inter) se sont écharpés à la suite d’une blague du second à propos des forces de l’ordre. Il parait que ça passionne un monde fou…
La France a connu des débats et des oppositions entre intellectuels de haut vol : Voltaire / Rousseau, Camus / Sartre, et bien d’autres… En cette fin 2020 décidément horribilis, nous devons nous contenter d’un formidable match Praud / Meurice. En attendant Hanouna…

04/12/2020   
Aujourd’hui, quelques médias célèbrent les 45 ans de la disparition d’Hannah Arendt. Une belle occasion de se replonger dans ses combats contre les vérités uniques et la pensée simpliste. Intellectuelle majeure du XXème siècle, d’une grande liberté et d’un anti-conformisme assumé.
Relire Les Origines du Totalitarisme dans lequel elle rapproche nazisme et communisme, Hitler et Staline.

30/11/2020   
Hervé Le Tellier décroche le Goncourt aujourd’hui, pour son roman L’anomalie.
Je ne l’ai pas lu, mais j’ai parcouru quelques articles consacrés à ce roman. J’avoue craindre d’être un peu trop terre à terre, ou rationnel pour apprécier ce type de sujet.
Il est invité à la Grande Librairie de mercredi. Ce qui devrait declencher, pour moi, l’envie, ou pas, de le lire. A suivre, donc…
Et l’auvergnate (cantalouse) Marie-Hélène Lafon remporte le prix Renaudot pour son roman Histoire du fils. Vraiment très content pour elle !

29/11/2020   
Je revois aujourd’hui des images des violences lors des manifestations d’hier à Paris. Entre autres, celles d’un policier qui se fait littéralement lyncher après s’être interposé pour protéger une boutique des casseurs. Spirale mortifère.
Ça va être compliqué de normaliser les relations entre la police, dont certains membres sont effectivement violents, et ceux qui considèrent, à tort, que la police, dans son ensemble, est violente.

28/11/2020   
Après Jean Castex et ses stations de ski sans remonte-pentes, voici que la ville de Lille aura bien sa grande roue pour les fêtes mais sans public. Elle sera montée, éclairée, elle tournera… à vide.
Comme ça, pour rien, pour « faire joli », ou pour consommer des kilowatts-heures. Le prix à payer pour faire plaisir au bon peuple ? Un peu démagogique, ou capricieux, ou absurde, j’hésite…

Manifestations aujourd’hui un peu partout, contre l’article 24 de la loi de « Sécurité globale », plus généralement pour la défense des libertés.
Quelques incidents dans certaines villes, et, évidemment, d’importants débordements de casseurs à Paris. Au-delà des dégâts matériels, cela a obligé des commerçants à baisser le rideau. Eux qui attendaient depuis un mois ce jour de réouverture ! Sinistre coïncidence de calendrier. 
De plus en plus, ces manifestations sont organisées par des amateurs qui se contentent de lancer des appels à manifester dans les médias et les réseaux sociaux. Il n’y a plus de service d’ordre pour encadrer les manifestants et, à Paris en tous cas, cela dégénère systématiquement. C’est un vrai problème qui a pris une ampleur considérable avec les gilets jaunes. Il y a eu aussi beaucoup de provocation de la police, et c’était prévisible après les images de policiers violents de cette semaine.
Sombre journée pour tous ces gens qui manifestaient pacifiquement pour défendre leurs idées, pour la police, pour le gouvernement et, surtout, pour ces commerçants empêchés de travailler, dont certains ont été victimes de vandalisme. Ils n’avaient vraiment pas besoin de ça.

27/11/2020   
Un article dans Le Monde de ce jour nous apprend que le laboratoire Gilead a passé un contrat avec l’Europe pour fournir le Remdesivir, à hauteur de 900 millions d’euros, alors qu’il savait au moment de la conclusion de ce contrat, que le Remdesivir est inefficace dans le traitement de la Covid19.
Ce qui est intéressant, c’est que l’inénarrable Pr Raoult nous a expliqué inlassablement qu’Olivier Véran bloquait l’hydroxychloroquine pour que les Français prennent du Remdesivir, tout ça pour privilégier les intérêts de Gilead. C’eût été scandaleux, bien sûr.
Il s’agit là d’une des thèses qui ont fait le succès du documentaire Hold-Up. Vous avez dit bizarre ?
Et bien, sachez que la France est LE SEUL PAYS EUROPÉEN À N’AVOIR PAS PASSÉ commande de ce médicament. Il ne s’agit pas ici d’applaudir notre ministre de la santé. Il est permis, en revanche, de se moquer discrètement mais sans hésitation du gourou marseillais et des complotistes de Hold-Up. On peut bien rire un peu, non ?
Si l’article du monde vous intéresse, il est là

https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/11/27/covid-19-comment-gilead-a-vendu-son-remdesivir-a-l-europe_6061300_3244.html

En ce jour de Thanksgiving à New-York, le Père Noël a défilé quasiment seul dans les rues. Les images ont même été filmées à l’avance, et diffusées en ligne. I am a pour lonesome Santa Claus…

26/11/2020   
J’hésite toujours à prendre des positions claires sur des décisions politiques qui touchent à des domaines que je ne maîtrise pas. N’étant pas un spécialiste de la transmission du coronavirus, je ne me considère  pas légitime pour argumenter ou critiquer frontalement les décisions gouvernementales.
Pourtant, comme tout le monde, certaines d’entre elles me semblent étranges. Par exemple, aujourd’hui, celle d’ouvrir les stations de ski, mais d’en laisser les remonte-pentes fermés… Il n’était donc pas possible de fixer des normes qui permettent de les ouvrir ? D’imposer les masques pour la montée, en fixant des jauges pour les cabines ou les télésièges ? De faire en sorte que ce transport en plein air ne soit pas plus risqué qu’un déplacement en train ou en bus, voire en métro ? Il y a sûrement des choses très importantes qui m’échappent.
En écoutant Jean Castex aujourd’hui, je me suis demandé si les hauts fonctionnaires qui conseillent les politiques sur les mesures à prendre ont conscience du niveau de défiance qui est déjà considérable dans la population. On peut commencer à craindre la bombe à retardement… Maigre consolation de la journée, une garantie de ressources de 900€ par mois sera versée jusqu’en février à 400.000 travailleurs précaires.

Hommage national à Daniel Cordier, l’ancien Compagnon de la Libération, aux Invalides. Discours d’Emmanuel Macron : « la flamme que vous avez allumée avec vos Compagnons ne s’éteindra pas. » Ces moments dans l’actualité sont malheureusement trop souvent fugaces.

3 policiers n’avaient pas prévu la présence de caméras de surveillance dans le local dans lequel ils ont tabassé un producteur de musique, enfin, disons un producteur noir, et auraient tenu des propos racistes. Du coup, pris sur le fait, la main dans le SAC comme dirait Pasqua, les 3 sont suspendus et seront probablement révoqués. C’est la moindre des choses même si j’accepte les statistiques du ministre qui nous dit que 9500 procédures ou plaintes contre les policiers sont à mettre en face de 3 millions de missions. 0,3% de crétins, et même si la proportion était 3 ou 5 fois supérieure, c’est me semble-t-il un pourcentage d’abrutis inférieur à la moyenne de la population. En revanche, après l’évacuation scandaleuse de la place de la République, on peut se poser la question de l’avenir de l’adorable Préfet Lallement…

25/11/2020   
C’est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Petit rappel historique : cette journée du 25 novembre a été choisie après le massacre à la machette des trois sœurs Mirabal le 25 novembre 1960. Elles étaient des opposantes au régime dictatorial de Trujillo, en République Dominicaine. Depuis, et malgré différentes mesures, malgré MeeToo et la multiplication des associations qui luttent contre les violences faites aux femmes, une sur dix serait encore l’objet de violences, principalement conjugales. Nous n’avançons pas, en termes de résultats, et c’est à désespérer de la nature humaine, surtout de la part masculine de celle-ci.

Un rappeur qui répond au doux nom de Maka « chantait » (entre guillemets, car je ne suis pas certain que ce verbe soit adapté à la situation) un truc dont les paroles répétaient « on découpe comme Samuel Paty, sans empathie », rime riche, mais il est tout de même en garde à vue depuis cet après-midi. Ouf !

Le PS cherche à se positionner dans le débat sur la laïcité. Bonne idée. Il est toujours préférable de suivre plutôt que de se faire larguer…

Publication aujourd’hui de la déclaration de patrimoine d’Eric Dupont-Moretti. Grosso modo 6,5 millions d’immobilier, quelques voitures et montres. L’article du Nouvel Obs pue la détestation de la personne au prétexte qu’elle serait riche. Riche, donc très probablement un salaud. Normal. Il l’est peut-être (un salaud), mais pas forcément parce qu’il est riche. En réalité, s’agissant d’un des plus fameux avocats pénalistes du pays, ces chiffres ne sont pas particulièrement choquants après 30 ans de carrière. Je serais surpris d’apprendre, par exemple, qu’un célèbre avocat clermontois lui aussi affichant une longue carrière, dispose d’un patrimoine très inférieur à celui de Dupont-Moretti, dont les revenus se situaient, avant qu’il ne devienne ministre, à moins du dixième de ceux de bien des joueurs de foot. D’accord, ce n’est pas comparable. Eux le méritent…

Suite à la réouverture des lieux de culte décrétée hier par Emmanuel Macron, j’ai vu passer aujourd’hui sur Twitter une petite annonce d’une prof d’Université : « j’ai des classes d’une vingtaine d’étudiants, mais ils n’ont pas le droit de venir à la fac. Du coup, je cherche une église libre le mardi de 11 à 13 heures (chauffée serait un plus) ». J’ai ri. 

Les annonces de suppression d’emploi dans les grands groupes commencent à pleuvoir. Après Danone, voici IBM et Vallourenc. Ce n’est malheureusement qu’un début, si j’en crois quelques oracles bien informés.

Jacques Secretin a eu aujourd’hui la très mauvaise idée de mourir le même jour que Maradona. Je n’ai jamais joué au foot avec Maradona, je ne peux donc pas en parler. J’ai fait, il y a très longtemps, un stage de tennis de table durant lequel le grand Jacques était venu nous rendre une petite visite. J’ai même pu faire un set (contre ?) lui. J’étais classé mais il avait eu la délicatesse de me laisser un point. Un type formidable, avec un palmarès de folie : 17 titres de champion de France, 1 de champion d’Europe et 1 de champion du monde en double mixte. Un gars d’une vraie gentillesse. Les médias n’en parleront pas, parce que Diego…
#EncoreUneBelleJournée

24/11/2020  
Je commence ce journal aujourd’hui, par hasard. Je me suis pourtant rarement senti aussi vide mentalement. Déprimé, même.
Des difficultés avec certains interlocuteurs sur les réseaux sociaux à propos de la vaccination. Pas de quoi sombrer dans une véritable dépression, bien sûr, mais lorsque les accrochages se produisent avec des personnes pour qui on éprouve de l’amitié, c’est pénible.
Le refus du futur vaccin anti-covid affiché par près de la moitié des français me désole, et me révolte. Il relève à mes yeux de la croyance en des thèses débiles, de la soumission à des mouvements complotistes, bref, de comportements d’essence sectaire. Il doit beaucoup aussi, me semble-t-il, à un égoïsme forcené de gens qui oublient que la diphtérie, la poliomyélite et le tétanos ont été éradiqués grâce à des obligations de vaccinations. Le désastre provoqué par le Covid, sanitaire, économique et social, à l’échelle de la planète, me parait justifier quelques contraintes à l’égard des récalcitrants qui ignorent, pour la plupart, pourquoi ils le sont.

Courte parenthèse très personnelle, celles et ceux qui me connaissent savent que je n’en suis pas un adepte, mais celle-ci m’est franchement douloureuse. Appel de ma belle-sœur ce matin qui m’apporte la confirmation qu’elle a décidé de quitter mon frère actuellement en cure de désintoxication à l’alcool. Cure qu’il a finalement accepté de suivre dans l’unique but de préserver son couple. J’ai très peur qu’il ne replonge dès sa sortie, quand il sera confronté à cette décision. Et le confinement m’empêche de lui rendre visite. Abominable épilogue qui risque de réduire à néant les efforts terribles qu’il est entrain d’accomplir…

Nième allocution ce soir d’Emmanuel Macron. Allègement des mesures de confinement, réouverture dans quatre jours des commerces, des cinémas et théâtres au 15 décembre. Les restaurants devront attendre le 20 janvier et cette décision est incompréhensible pour beaucoup. Chacun se livrant à une étude comparée des risques sanitaires. Je n’ai pas, évidemment, de certitudes. Hier j’ai entendu le chef Philippe Etchebest réclamer le maintient du chômage partiel et une indemnisation à hauteur de 15% du chiffre d’affaires. Ce sera 20%. La plupart devraient, en principe, pouvoir tenir. Croisons les doigts. Beaucoup d’amis sont directement concernés.
Comme tous les soirs d’allocution présidentielle, des torrents de boue se déversent sur les réseaux sociaux. Les fermer de toute urgence.

Aujourd’hui, Christophe Dominici est mort. Ce lutin génial sur son aile, avec le stade français, avec l’équipe de France de rugby, aurait mis fin à ses jours. Il avait évoqué des problèmes de dépression il y a plusieurs années. Le suicide, ce sublime courage des vaincus disait Maupassant…
Abominable journée, je le disais.